FORMENTARA LA PLUS PETITE AU SUD DES BALEARES MAIS LA PLUS SAUVAGE A SCOOTER

LES MONTAGNES DE SEL

Après avoir digéré la nuit la plus chère de ma vie en voilier, nous trouvons un mouillage super à 400 m du port, je n’avais pas oser le prendre le premier jour étant arrivé de nuit. Cette ile envahie chaque jour par des milliers de touristes avec un ballet incessant de ferries toutes les dix minutes n’à pas été envahie par les promoteurs, les maisons sont simples et coquettes plus de la moitié de l’ile est aride et non urbanisée ,l’eau douce provient d’immenses dessalanisateurs, les plages de sable fin regorgent et les femmes au seins refaits à l’air aussi ,en fait c’est la silicone valley en Espagne ! et c’est bien à cela que notre guetteur Jacques veille entre 2 sièstes .

Les mouillages avec petite crique au vent sont enchanteurs, il n’y à pas de zone à l’ombre pour faire la sieste sur la plage et on se protège sous les garages à bateau des pêcheurs.

LA SIESTE OBLIGATOIRE A L OMBRE

La bande de plage ou nous sommes mouillé donne sur une lagune a l’eau saumâtre en fait une saline et on se croirait à Guérande ou au Spielberg.

Puis arrivé à IBIZA nous fuyons les immeubles et les marinas hors de prix pour nous retrancher dans une crique sympa à 500 mètres des ports de commerce et de nombreuses marinas réservées au milliardaire avec motor yatch entre 25 et 60 mètres .Ils nous disent que la marina est complète pour la saison en fait c’est parce que notre bateau est très petit et 120 euros la nuit ça leur suffit pas !.

ici nos voisins pratiquent le JET PACK.

LE JET PACK IMPRESSIONNANT RECONNAISSEZ VOUS JACQUES AVEC SON CASQUE

l’eau n’arrête pas de monter en température

LES PETITES CRIQUES DE Formentara

et quand il n’y à pas de vent c’est irrespirable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *