Du 27 au 30 janvier escale difficile à Dakhla au sud du Maroc

DSCF2442 dakla port de pecheDSCF2443 dakla poissonDSCF2444 avitaillement pm oeufsDSCF2434 dakla mohamed pm doudouDSCF2422 deferlante meilleure hectorCette fois nous sommes totalement sortis de l’Europe et le dépaysement est très important. A peine arrivés par 29 °C , dans le port de pêche qui est le plus important au sud du Maroc, 5 personnes d’une autorité marocaine différente montent à bord de fleur de sail : les douanes, la gendarmerie royale, la police, le service d’immigration, la capitainerie, et nous partons pour une heure de paperasserie, le capitaine nous demande si nous avons une annexe et nous demande de nous mettre sur un mouillage ce que nous ne voulons surtout pas, il se trouve que notre annexe a été déclarée en panne et du coup nous sommes autorisés à nous mettre à couple d’un bateau le long du quai. Le lendemain nous devons nous rendre au service de la direction régional des douanes voir monsieur l’ordonnateur en chef qui délivre un papier bleu et blanc formulaire D716 que nous attendrons environ deux heures ! Ensuite ,c’est la fête avec repas sur le bateau avec de la sole et des cornes de gazelle en dessert qui nous fait tous craquer. Pierre-Marie craque aussi devant un marchand de glace, il nous faut nous mettre à jour en réglant le port 25 € par jour, et retrouver nos passeports tamponnés pour l’entrée fin du repas à 16h30 pour la sortie et malgré l’intervention de « Mohamed pas de problème » Le deuxième jour taxi vers le poste de police du port le soir, mais impossible de récupérer les passeports avant la date effective du départ me disent ils malgré mon insistance, le bureau de la police est environ à 4 km du bateau, et il nous faudra à nouveau prendre un taxi demain matin, et les récupérer au passage. L’accueil de toutes ces autorités est chaleureux, mais tatillon et ceci fait en cumul pour l’instant car c’est pas fini environ trois heures de paperasserie pour deux nuits au port. Et nous n’avons pas pour autant régler nos problèmes, le gouvernail grince dans la cabine arrière, malgré tous les produits que nous avons mis dans la jaumière, le gouvernail empêche Pierre-Marie de dormir.

2 Responses to Du 27 au 30 janvier escale difficile à Dakhla au sud du Maroc

  1. SALUT , je suis désolé pour les problèmes que vous avez trouvés à dakhla .Je vous approuve,m ais vous devez savoir que le règlement est difficile chez nous à cause des problèmes qui se trouvent au sud de l’Afrique .Je suis témoin de tout ce que vous avez raconté ,j’ai discuté ce problème avec le responsable du port et il m’a promis que ce genre de problèmes ne se répétera plus et prochainement il y aura un bureau au port de dakhla pour s’occuper des touristes qui visitent le lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *