DISTANCE PARCOURUE DEPUIS LA MARTINIQUE DISTANCE RESTANTE NOUVEL ITINERAIRE

Nous avons parcouru à ce jour en 2016 1200 milles du Marin jusqu’à l’ouest de PORTORICO et 10 00 milles soit 20 000 KMS EN 650 JOURS depuis notre départ le 16 juillet 2014.
Nous planifions une arrivée vers Horta aux Açores vers le 28 juin si météo favorable et si pas de fortune de mer ?et au port d’attache ARZAL à priori début juillet.
Plein de petites bricoles ont été nécessaires à bord depuis le départ, en accastillage, nous dépensons environ de 300 € à 500 € par mois pour entretenir FLEUR DE SAIL, mais jamais de pièces essentielles, toutes les manilles doivent être freinées au loctite tellement elle sont sollicitées, mais malgré cela un empannage intempestif et hop elle s’arrachent ce qui nous est arrivé en allant de Portorico à la RD avec trop de houle vent arrière.
Le seul incident sérieux depuis 2 ans c’est donc en RD, sur cette réparation du safran car nous sommes tributaire d’un chantier qui doit fabriquer un safran neuf.
Pour la transat retour, il reste du sud est de Cuba MARINA VITA 3 956 miles soit à la moyenne de 100 miles par jour jusqu’ au port d’attache ARZAL = 39 jours non stop s’il y a du vent tous les jours, sans compter une escale obligatoire aux Açores, pas aux Bahamas car le cruising permit c’est 300 $ pour un jour ou pour un an c’est pareil, e tpas aux bermudes car c’est ensuite la route des dépressions.
Nous avons décider compte tenu de cet arrêt forcé en RD de supprimer l’étape de Jamaïque et le passage par l’île aux vaches près de Haïti, nous allons prendre la route Nord qui va nous faire passer par le détroit de SAMAMANA, et arriver à CUBA sur la marina Internacional Puerto de Vita sans carte touristique car novelaCuba.com les à livrer en France chez mon fils et non où nous sommes cout 27 € / personnes, heureusement l’ambassade de France à cuba nous précise que nous pourrons l’acheter à la marina dès notre arrivée mais cette fois c’est 75 CUC !
Position de la marina entrée : 21º 06.00’N, 75º 57.95’W.

30 AVRIL DU LUPERON RD A MARINA VITA CUBA FDS EST ARRAISONNE PAR LES COASTS GUARDS PRES DES BAHAMAS

Environ 250 milles vent arrière et 2 nuits en mer par 12 à 20 nœuds et mer formée.
A environ 20 milles de GREAT INIGUA ISLAND au BAHAMAS , nous sommes survolés par un hélicoptère, et moins d’une heure après un navire de 150 mètres des coasts guards

PAS BELLE LA VIE COMME CA ?

PAS BELLE LA VIE COMME CA ?

nous cherche Eet demande de montrer pattes blanches, N° de MMSI, nom du propriétaire, vous venez d’ou, vous allez ou ? et après cuba , combien de personnes à bord ? et puis après ¼ h de VHF sur le canal 12 nous laisse tranquille.

VENIR EN AVION ICI EN RD ?

On trouve des vols A/R pour 350 € au départ de Bruxelles accessible en tgv depuis Paris, vers Punta cana, la République dominicaine c’est 2 fois moins cher que la Guadeloupe plus dépaysant, et plus accueillant, si vous sortez des zones ou il n’y à que du tourisme de masse.
Le passage par les ports de la cote nord n’est pas plus dangereux et offre un éventail de ports plus importants que les ports de la mer caraïbe .

HORREUR A SAMANA MA CARTE BLEUE EST AVALLEE ET IL NE VEULENT PAS ME LA RENDRE !

Le distributeur de billets (DAB sous windows 7 ) est tombé en panne de mainteance au mauvais moment et ils croient que j’ai saisi un code confidentiel erroné 3 fois. les banquiers me refusent l’accès à l’agence.
Comme SFR m’a bloqué ma ligne, je me retrouve sans moyen de communication et sans argent d’avance !
l’arrivée d’un traductrice permet de lever l’ambiguitée au bout d’une demie heure, mais que de soir froide !

SECURITE EN REPUBLIQUE DOMINICAINE ? :

Dans les rues de la ROMANA ou de BAYAHIBE en fait partout , il y a des gardiens de société privés, armés d’un fusil tous les 30 mètres et une police spéciale pour protéger les touristes.
Toutes les heures, des voitures passent avec du mérengué ou de la Bachata à tue tête, les vitres tremblent quand ils passent , cela dépasse les 90 Db, mais ils ont la musique dans le sang partout et connaissent toutes les paroles de leur musique par cœur.
Dans les bus quand il y a la musique, des femmes reprennent les airs et connaissent toutes les paroles de ces airs locaux par cœur aussi. La musique Anglo-Saxonne n’est pas arrivée ici et c’est tant mieux ! Tous ces airs de musique de type espagnol sont très jolis.
SNORKELLING PLAGES et AUTRES ACTIVITEES EN RD :
les plages sont superbes rien à voir avec la Guadeloupe ou la Martinique,
Elles ont un sable extrêmement fin et sont très propres les fonds sous marins des plages et surtout des iles sont beaucoup plus jolis que dans BVI’S ou la Guadeloupe.
PARAPENTE A 950 M d’altitude ,BUGGY ,CANYONING, QUAD , ici il y en a pour tous les gouts.
Il faut juste accepter la suprématie de la gardia militaire qui est partout.

26 AVRIL SANT BARBARA DE SAMANA ESCALADE MUSCLEE A CHEVAL VERS UNE SUPERBE CASCADE EL LIMON DE PLUS DE 50 METRES

Après un petit voyage en minibus depuis le superbe village de SAMANA, puis 45 minutes à cheval 2016-04-26 CASCADE EL LIMON A CHEVALdans un sentier très étroit avec des pentes à 45 ° ou j’ai le sentiment que le cheval risque de glisser dans la boue à chaque virage et que je vais passer cul par dessus tête, ( c’est vrai que le cheval c’est pas mon truc) puis 150 mètres de dénivelé pendant une demie heure à pied pour l’atteindre.
Nos efforts sont récompensés, le spectacle de cette cascade de 52 mètres2016-04-26 CASCADE EL LIMON 52 METRES ou l’on peut se baigner est grandiose ! mais il aura fallu donné pour cette journée par 4 fois des pourboires 1500 pesos en tout ( le gardien de l’annexe, le guide du cheval, le chauffeur du minibus, et le guide touristique officiel ) et ça c’est un peu énervant.2016-04-26 CASCADE EL LIMON 52 METRES

25 AVRIL DE MARINA CAP CANA VERS SAMANA LE TEMPLE DES BALEINES A BOSSES

20 heures de navigation en escadre avec nos amis et voisins de ponton ROSIE ET MUNGO des jeunes mariés britanniques étudiant en médecine , ils font un break pour un an.
vent de face , donc une partie au moteur mais la mer est calme. puis arrivée dans cette splendide baie de SAMANA.
Nous sommes accueillis par 2 dauphins, rencontrerons nous une baleine à bosse , bien que la saison des mamours soit finie depuis 1 mois LA SAISON DES AMOURS BALEINES A BOSSES?

US ET COUTUMES EN RD : BILAN DE PRES D’UN MOIS EN RD, ASSEZ FORT EN EMOTIONS

C’est peut être le premier pays où un sentiment de nostalgie ressort au moment du départ tellement ils sont gentils et accueillants.
15 jours à 1 mois, c’est un minimum pour comprendre un peu la vie des autochtones. On se croirait en Espagne il y a 30 ans, l’Espagne a eu Franco, ils ont eu de 1930 à 1961 un dictateur TRUJILLO.
Cette ressemblance avec l’Espagne est aussi vraie pour la propreté dans les rues qui n’est pas le point fort de ce pays. Le niveau de vie est très faible, souvent moins de 10 € par jour.
Joie, gaité, hospitalité, musique et danse, c‘est ce qui ressort de ce mois passé auprès d’eux.
La population la plus accueillante des caraïbes est sans contestation possible pour l’instant pour nous celle de RD depuis ces 20 mois de croisière. Ils sont là pour nous aider partout.
Le bus est le moyen privilégié pour les rencontrer car ils ont peu de voitures mais des 2 roues et des bus toutes directions toutes les 20 minutes dans les grandes villes.
Peu de gens savent que la plus grande entreprise de raffinerie de canne à sucre, c’est ici à la Romana en RD, que le rhum est meilleur qu’en Guadeloupe et aussi que le premier pays au monde à fabriquer des cigares n’est pas Cuba mais la RD.
Le coût de la vie dans les villages est 2 à 3 fois moins élevé qu’en France dans les mouillages où il ne s’agit pas de marina de luxe à 50 ou 60 € la nuit pour un 40 pieds.
Les hôtels hors vue mer sans piscine, c’est 30 ou 40 € la nuit petit déjeuner inclus à la Romana!
Dans les minibus de transferts collectifs (20 personnes), on s’entasse à quatre sur une banquette prévue pour trois personnes pour les courtes distances (20 km maxi) mais personne ne ronchonne.
Il y a toujours un bus sur le point de partir, le midi nous mangeons au restaurant un plat unique et une bière d’un litre pour moins de 10 € à deux.
Nous avons trouvé de super guides touristiques parlant Français qui nous baladent à pied dans la ville 3 h pour 20€.
C’est donc ici à la ROMANA que nous avions choisi de nous poser en attendant la fin de la réparation du bateau, le chantier ne souhaitant pas que nous restions à bord.
Ici, les gens sont très dévoués et serviables, ils sont sereins et beaucoup plus cools que chez nous.
C’est pour cela que plus de 2 000 expatriés français ont décidé d’y rester.
Dans les supermarchés, les salariés qui font les mises en rayon et à la caisse chantent du meringue ou de la bachata en travaillant, ils semblent heureux. Il y a peu de mendiants en ville, parfois mutilés et unijambistes pour avoir voulu chaparder de la canne à sucre au passage du train.
Il est impossible de rouler en fauteuil handicapé, les trottoirs sont défoncés, aussi ils déambulent en planche à roulettes assis dessus.
Nous prenons un minibus collectif pour essayer de retrouver à BAYAHIBE nos escrocs et le bout de l’amarrage qu’ils nous avaient embarqué et ça a marché !
Un hôtel avec piscine près de la mer à BAYAHIBE avec « suite junior » de 50 m2 et 2 chambres plus cuisine pour 4 personnes c’est moins de 60 € la nuit, plus 2 € le petit déjeuner.

RD /1ère visite : LA ROMANA VERS SAINT-DOMINGUE LA CAPITALE

Ici impossible de louer une voiture, les tarifs sont prohibitifs 70 à 85 $ chez AVIS par jour assurance complémentaire obligatoire, car ici ils conduisent comme des fous sans respecter le code de la route.Les taxis sont rayés de toute part
De plus, si nous sommes impliqués dans un accident corporel en tant qu’étranger, c’est prison directe jusqu’au procès.
Il y a autant, voire plus de deux-roues motos japonaises de 125 CM 3 ou scooters où ils montent jusqu’à 4 dessus ! Que de voitures et personne ne met jamais de casques, ça déboule de tous les côtés en permanence et la densité de la circulation est très forte.
Résultat : ici 5 000 morts par an avec seulement 8 ou 9 millions d’habitants, cad plus que la France qui en comptabilise environ 3 000 morts avec 65 millions de personnes.
les bâtiments de la zone coloniale2016-04-07 CATHEDRALE ST DOMINGUE2016-04-07 LE PORT DE ST DOMINGUE