31 MARS DE MARINA CASA DE CAMPO A BAYAHIBE UN HAUT FOND, AIE LE DETAIL !

Interdit de séjour à marina Casa de campo, pas assez riche mon fils

Les villas du parc résidentiel

Les villas du parc résidentiel

! nous allons plus au nord dans un charmant village de pêcheur BAYAHIBE 2016-04-03 BAYAHIBE LA PLAGEpour prendre un autre mouillage et là, après avoir relevé la dérive car il y avait peu de fond, l’ancre accrochée sur un rocher, on dérape inexorablement.
Il faut remonter l’ancre et là, ce rocher de 30 kg est très bien encastré dans l’ancre. La réparation de la chaise du guindeau tient bon et on remonte les deux, ancre et rocher. Finalement à force de jouer sur le guindeau, le rocher se détache. Le bateau dérape inexorablement vers les récifs non signalés de cette mauvaise zone de mouillage.

Un récif décide de nous couper la route par 0,90 mètre de fond, rien dans l’hélice apparemment. Rapidement un dinghy avec un couple, lui Australien Tobby et elle Malaisienne Julie, vient nous tirer de ce mauvais pas en passant notre bout d’amarrage de 30 mètres à un puissant catamaran qui nous hâle un peu vite hors des hauts fonds . L’axe de safran semble s’être légèrement faussé.
L’australien 2016-03-30 20.40.19 COUPLE AUSTRALIEN REMROQUAGE DINGHY passe ensuite le relais à un day boat muni de 2 hors bords de 200 CV, mais là, le safran s’accroche pendant le remorquage dans une énorme bouée de mouillage et je dois plonger sous la coque pour le défaire.2016-03-31 MARCEL PLONGE EN RECONNAISSANCE SOUS LA COQUE VOIR LES DOMMAGES Loi des emmerdements maximum.

Tous ces gens de mer, qui nous ont aidés gentiment en remorquant le bateau,2016-03-30 REMORQUAGE 1 nous ont fait chaud au cœur. Il reste à plonger sous la coque pour vérifier que nous n’avons pas de voie d’eau et que l’hélice après essai n’est pas endommagée et là, je chausse masque et bouteille et ouf ! tout semble nickel de ce côté là, alors nous offrons l’apéro à Tobby et Julie qui sont partis pour un tour du monde en passant par la réunion depuis 3 ans . Ils sont jeunes et se marient dans 8 jours en RD.
Après avoir scié sous l’eau le morceau de safran supérieur qui frottait sous la coque, il fallait bien se rendre à l’évidence, le tube de l’axe du safran est tordu mais la jaumière intacte mais il est impossible de pousser la barre qui est complètement bloquée. La seule chance, c’est que, à priori, nous n’avons pas de voie d’eau !
Pour dormir tranquille la nuit au mouillage, on installe notre détecteur de voie d’eau au point le plus bas, à 1 cm du sol sous les planchers. Le lendemain, il ne nous a pas réveillé, c’est un miracle ! Au pire, peut être un suintement ?
Il faudra une presse de 20 tonnes au moins pour redresser l’axe du safran, pas facile à trouver !
On se met d’accord avec un William ancien drogué avec un œil de verre, qui fait un peu peur pour remorquer Fleur de Sail à 7 milles, là où il y a un travellift à la Romana pour 7 000 pesos. Après avoir versé un acompte de 2 000 pesos, le lendemain, à l’heure convenue, personne… Et c’est là que la grande aventure en territoire étranger avec toutes ces inconnues commence…

DE PORTO RICO A ISLA SAONA PUIS MARINA CASA DE CAMPO EN REPUBLIQUE DOMINICAINE 120 MILLES 27 H

Parcours vent arrière

NOTRE ITINERAIRE

NOTRE ITINERAIRE

avec mer très formée à cause des fosses une houle résidente de 2 mètres auquel s’ajoute un mètre 50 de mer du vent, mais la récompense est au bout en atterrissant à Isla SAONA paysage de rêves , plages immenses bordées d’une forêt de cocotiers, eau bleu turquoise sur fonds de coraux un peu mort , puis un peu plus loin tourisme de masse
les plages de l ile SAONA EN RD

les plages de l ile SAONA EN RD

, ils sont 40 dans une boite à sardines à 50 $ par têtes
le tourisme de masse c'est ça très peu pour nous !

le tourisme de masse c’est ça très peu pour nous !

!
Le soir 20 milles plus loin 2016-03-28 coucher de soleil en route vers la RDon arrive à MARINA Casa de CAMPO une marina privée la plus huppée de la RD, on n’y retrouve le parc résidentiel de la jet set 2016-03-30 13.02.07 les yathcs devant les villas cas de campo RDavec ses immenses villas2016-03-29 20.02.09 piscine villas cas de campo et ses voiturettes électriques parfois très sophistiquées , un parc où réside aussi jimmy Carter, ou l’on s’essaye même a faire pousser de la pelouse alors qu’il ne pleut presque jamais, comme certains propriétaires le font aussi en Corse !
On nous propose un tour de la marina en Golfette électrique pour aller chercher du cash çà sent pas bon , c’est surement l’arnaque financière, ici il faut tout payer en $ USD, montant de la facture hors frais de port 172 $ USD pour tout les frais d’entrée comprenant pour 2 :
1. Immigration 70 $ pour tamponner les passeports
2. immigration 12 $ par passager
3. Custom gratuit
4. CruisIng permit 90 J 20 $
5. Poubelles 20 $
6. port authorty 20 $
7. G4S tax solution 10 $ par personnes
soit un total pour 2 personnes de 174 $ et à ce prix nous n’avons pas payé de place de port au ponton ! et l’on nous prie de se mettre sur ancre car il n’y à aucune place de libre pendant la saison des concours de pêche, et de déguerpir le lendemain matin, (notre bateau d’hyppie est surement trop petit et dénote dans cette marina, et pourtant ils vont nous revoir…
Mais toutes les autorités sont d’une gentillesse extrême et nous avons même un marinéros très gentil qui parle français Raphaël
RAPHAEL

RAPHAEL

, et le shipshandler ou nous trouvons un détendeur pour bouteille de gaz américaine aussi.
C’est peut être la plus belle marina que nous n’avons jamais visité, que ce soit pour la vue sur les bateaux ou pour l’architecture des maisons
LA MARINA POUR MILLIARDAIRE VUE D EN HAUT

LA MARINA POUR MILLIARDAIRE VUE D EN HAUT

et boutiques autour de cette marina, mais rien ne pressentait à ce moment que nous devrions y revenir pour d’autres raisons…
Pour saluer notre départ un héron gris vient survoler fleur de sail et d’un coup d’aile nous dit bonne chance

PORTORICO VISITE DE SAN JUAN EN VOITURE ET DU VIEUX SANS JUAN A PIED

Ici on parle plus souvent Espagnol que Anglais , pas toujours facile de se faire comprendre la population semble très heureuse et très fiere de leur pays, ils arborent souvent leurs drapeaux national sur leur teeshirts ou un flag énorme sur leur bateau, sur les bâtiments publiques il arborent autant leur drapeaux que celui des USA
La côte nord bénéficie des plages les plus belles,

la cote nord

la cote nord

la côte sud des criques sauvages pour poser l’ancre
Laboratoires de production médicales

Laboratoires de production médicales

ou se rendre dans une marina comme PONCE ,toutes les marinas sont avec ducs d’albes, attention sur la cote sud il faut ajouter 10 nœuds au grib, le vent se lève vers 10h AM.
La profondeur passe de 100 mètres à 7200 mètres très rapidement dans les fosses ce qui fait que la mer est parfois courte et se lève très vite comme pendant le mistral en méditerranée.(voir photos 3D des fonds sous marins )
Vague de plus de 3 mètres VA

Vague de plus de 3 mètres VA


Les maisons sont très contrastées ou très joliePORTO RICO LE SMAISONS COLOREES TEINTE PASTELPORTO RICO RUELLE DU VIEUX SAN JUANporto rico SAN JUAN la place devant les cruisers ou complètement à l’abandon, la circulation est très dense dans la capitale, et le vieux San Juan vaut le détour :
Superbe Fac de médecine à l’architecture espagnole, petite rues piétonnes commerçantes
le vieux quartier près des cruisers

le vieux quartier près des cruisers

porto rico 2 ruelles du vieux san juan au pied des quais ou arrivent jusqu’à 3 cruisers simultanément, et le plus joli bâtiment en marbre de juan à mon sens :
Le Capitole,DSCF5653 CAPITOLE LE DOME ET SES FRESQUESDSCF5656 CAPITOLE FRESQUE SUR ABOLITION ESCLAVAGE
Christophe colomb

Christophe colomb

CAD la chambre des sénateurs avec des fresques au plafond relatant l’histoire de PortoRico de Christophe Colomb en passant par l’abolition de l’esclavage à nos jours
ici c'est les tracasseries administratives les pires des caraïbes

ici c’est les tracasseries administratives les pires des caraïbes

si pas de visa et pas de visite au custom voici le prix !

si pas de visa et pas de visite au custom voici le prix !


Plus au sud , La langouste entière c’est 20 € avec un vue mer au resto de la baie de Salinas
Yo Soy Puertorriqueno, pa’que tu lo sepas!” (Yo Soy Borinquen, Yo Soy Boricua).
Notre ami Paco sauras nous traduire mieux que nous !

RENCONTRE AVEC UN COUPLE QUI EST UN VRAI GUIDE IMRAY QUI VAGABONDE DEPUIS 15 ANS SUR LES MERS D’ ISTANBUL AU BRESIL

A Isletta Marina PORTORICO au mouillage se trouve près de nous un dériveur alu immatriculé à Nantes, une visite s’impose.
Notre voisin retraité Anton habite Toulouse mais il ne rentre chez lui qu’ un mois ou deux par an, parle français, est né à Istambul et travaillait en hollande. A 55 ANS, Anton et sa femme Michou sont adorables , ils font trois fois la transat et connaissent les moindres détails des étapes où il faut s’arrêter en voiture ou en bateau car ils sillonnent ces mers depuis 15 ans sur un 39 pieds alu proto fabriqué à Nantes, que ce soit de Porto Rico à Haïti sur l’île à la vache ou en République Dominicaine. Ils connaissent tout et nous ont même prêté un guide sur la Jamaïque et un autre guide électronique sur PORTORICO de 25 Mo !
Et des tas de tuyaux, inclus un site qui donne le prix des marinas et mis à jour régulièrement par la fille de Jimmy Cornell, le site www.NOONSITE.COM.
Vous trouverez par ailleurs des tas d’infos et conseils sur le site perso d’Anton qui est très professionnel : WWW.groyabada.com

BOUTEILLE DE GAZ AMERICAINE EN AMERIQUE : DANGER A BORD POUR LES YANKEES !

Ayant vidé les bouteilles de camping gaz sans possibilité de les recharger, on s’équipe avec une grosse bouteille de 7 kg. Surprise, contre toute attente, le passeur qui nous ramène à Isleta Marina où nous avons laissé notre bateau nous refuse l’accès à son bateau, avec la bouteille de gaz ! Il nous faut donc camoufler la bouteille dans un sac discrètement et attendre le tour suivant !

PORTORICO : DE LAS MAREAS A LA BAIE DE GUYANILLA CHAUD DEVANT !

Un port pétrolier pas du tout protégé , c’est là que nous nous sommes réfugié notre visa toléré de 8 jours étant périmé.
37 milles au portant, des rafales à 30 nœuds

des vagues impressionnantes comme pendant la transat

des vagues impressionnantes comme pendant la transat

pour 25 annoncés au Grib, des vagues de trois à quatre mètres pour 1 à 2 mètres annoncés sur passage weather, cette étape fut du sport mais heureusement sans la grand voile avec uniquement le génois au deuxième ris, Hector le régulateur d’allures nous a bien aidés. L’équipage assure aussi, que ce soit Yveline qui est capable de garder le bateau sur son cap allant jusqu’à s’arcbouter sur la barre avec des déferlantes de plus de 3 mètres
hector le régulateur en plein travail

hector le régulateur en plein travail

qui nous font dévier de 30 degrés ou le skipper qui vient à la rescousse d’Hector quand il n’en peut plus. C’est aussi cette équipe rodée dans le gros temps qui part successivement à l’avant pour démêler le génois pris avec la trinquette ou faisant un coquetier avec l’étai.
Par sécurité, nous avons fermé les portes d’entrée dans le carré pendant la nav et capelé les harnais de sécurité même en plein jour, car il y avait quelques déferlantes pas sympas que nous avons filmées et on a décidé d’aller vers la plus proche marina à 5 milles de là, car le vent se lève de plus en plus et la mer est très courte.
Le GPS LORENTZ nous annonçait une marina et un mouillage. En fait de marina, 3 bateaux se battent en duel au mouillage et il y a 70 cm de creux au fond du port et 27 nœuds dans une baie pas abritée du tout des vents de sud est où nous allons être bloqués par la météo 2 jours.
Nous serons donc bercé toute la nuit aux rythmes des musiques locales Afro-Cubaines en sus, un peu fortes , mais pas du tout désagréables. Ce soir, c’est la fête au village !
Ils ont la musique dans la peau.
C’est aussi le défilé des 4X4 pickup à celui qui aura la plus puissante sono, à mon avis on a frôlé les 5 000 watts et 1O0 Db.
Le lendemain l’après midi, on craque pour aller à terre, on gonfle l’annexe et on part discrètement sans moteur à la godille à terre. Eh oui le skipper a encore de la réserve à plus de 65 balais !
A terre , ici ils sont peu habitués à voir des touristes arrivés ici et surtout en voilier, l’accueil est beaucoup plus chaleureux qu’ à San juan , ils veulent en savoir plus sur notre aventure.
Dimanche, cette escale forcée a été mise à profit pour faire un peu de maintenance, graisser les winchs, mettre des marques sur les bonnes positions du régulateur d’allures et refaire du stratifié en mat de verre (photo) sur la chaise du guindeau qui s’était un peu décollée en soulevant le cadavre de la batterie.

24 MARS PORTORICO : de FAJARDO A LAS MAREAS PRES DE SALINAS, 47 MILLES EN 9 H

Un bord de vent arrière avec des surfs à 7,5 nœuds et un régulateur d’allures, qui avec une mer de 3 mètres, avait quelques difficultés à stabiliser la route ! Demain, ce n’est que du vent arrière mais un peu plus fort encore, aussi nous allons regréer la trinquette pour stabiliser le cap avec le génois en ciseau.
Nous sommes arrivés dans un port de commerce privé où il n’y a personne, qui dessert un laboratoire médical DSCF5672 PORTO RICO LAS MAREAS UN AFREUX PORT OU FLEUR DE SAIL SE PLANQUEqui fabrique des petites pilules bleues (PFIZER )! Ca fait bizarre, tout à coup en pleine nuit, un haut parleur nous hèle d’une voix nasillarde, la police qui nous demanderait de partir ? Non, un 4X4 qui s’amuse sur la plage avec d’immenses projecteurs, ouf !

23 MARS PORTORICO : ISLETTA MARINA, UN CADAVRE EN REMONTANT L’ANCRE

Dans la nuit avec des coups de vent à 25 nœuds, l’ancre a légèrement dérapé puis s’est bloqué mais qu’elle ne fut pas la surprise en levant l’ancre le matin, elle faisait le double de poids.
Un cadavre de batterie s’était pris dedans

Ce premier incident sur l'ancre était prémonitoire de quelque chose de beaucoup plus embêtant plus tard

Ce premier incident sur l’ancre était prémonitoire de quelque chose de beaucoup plus embêtant plus tard

et seule la gaffe pouvait nous dégager de ce mauvais pas. Résultat : le guindeau s’est un peu décollé !
Maintenant, il nous faut partir comme des voleurs qui se cachent au mouillage car en règle seulement encore 2 jours sur le passeport, sans visa nous ne pouvons plus mettre le pied à terre aux US après et sommes obligés de fuir les marinas, pas facile de trouver des endroits sauvages où personne ne viendrait nous contrôler.

DE CULEBRA VILLAGE A FAJARDO PORTORICO

Porto Rico est une ville très chère réservée aux riches américains, que ce soit pour le transport ou l’hébergement ou les marinas (70 € la nuit pour un 45 pieds !). Heureusement FLEUR DE SAIL nous héberge et peut tenir une semaine au mouillage sans ravitaillement en eau ou en électricité si l’éolienne tourne avec les alizés.
A l’inverse si on reste au mouillage le carburant c’est 0,45 € lelitre pour la voiture, et 0, 60 € le litre pour le bateau , la loc de voiture 34€ la journée.
Visiter la capitale SAN JUAN s’imposait ce que nous avons fait le 22/03 en louant une voiture , avec de superbes images à venir quand internet marchera mieux ..ici la chambre des sénateurs construite en 1922 EN MARBRE !

Des bâtiments comme on ne sait tolus en faire, a venir la facuté d médecine de san juan..

Des bâtiments comme on ne sait tolus en faire, a venir la facuté d médecine de san juan..

RENCONTRE AVEC DES CANADIENS DU QUEBEC ET DE MONTREAL AU DINGHY DOCK

Le soir, rencontre super avec 4 Canadiens LUC & DIANE francophone et TONY & ELISABETA

Les canadiens trans pirent le joie de vivre

Les canadiens trans pirent le joie de vivre

, qui sont tous de la « jazette », à ne pas confondre avec de la « jacquette » chez nous ! Ils nous invitent sur leur catamaran AQUAZUR -dont le port d’attache est Tortolla- qui est arrivé au mouillage avant la « noirceur » sans « SLAQUER »* la grand voile car le temps était clément. Apéro, puis dîner italien, BBQ
Des saucises en forme de beafteck avec des pages façons italiennes , accompagnées d'un chardonnay américain merveilleux

Des saucises en forme de beafteck avec des pages façons italiennes , accompagnées d’un chardonnay américain merveilleux

et cours de Canadien à partir de Youtube avec le site : »SOLANGETEPARLE », je « ché » que les canadiens disent une « dessaleuse » ou une dessalineuse pour un dessalinisateur, je suis « tanné » de nettoyer les wc, pour j’en ai marre, etc… partie de rigolade, bons vins et ambiance de fêtes. Que du bonheur !
• *Noirceur = tombée de la nuit
• * SLAQUER = diminuer
UN catamaran de 36 pieds et une petite pointe au coeur au moment des adieux

UN catamaran de 36 pieds et une petite pointe au coeur au moment des adieux