COURSE VENT ARRIERE : MAXI CATAMARAN DE 60 PIEDS CONTRE FLEUR DE SAIL 35 PIEDS

Et bien vent arrière, c’est Fleur de Sail qui gagne à plus de 7 nœuds,

le 60 pieds

le 60 pieds

le secret : le moins cher des tangons, le plus léger, le plus facile à installer, un bambou de 1 kg nous permet de conserver le génois en ciseau vent arrière.
FLEUR DE SAIL A PLUS DE 7 NOEUDS AU PLANNING

FLEUR DE SAIL A PLUS DE 7 NOEUDS AU PLANNING

Gageons que vent de travers il nous aurait dépassé !
A l’arrivée à Rivière Sens, des ch’tis ,voisins de ponton partis depuis 5 ans, qui ont fait le brésil et la méditerranée, nous offrent un moelleux au chocolat fabrication maison . Hum !! c’est beau l’accueil des gens du nord …

REFUS DE PRIORITE A DROITE : à POINTE A PITRE, MARINA BAS DU FORT

Fleur de Sail quitte Pointe à Pître et sort de la marina à 4 nœuds et tout à coup surgit de nulle part à notre gauche,

CELUI Qui VEUT NOuS COULER !

CELUI Qui VEUT NOuS COULER !

une masse bleu marine de 200 000 tonnes dans le chenal d’entrée qui nous fonce dessus ! Certes, il lui faut 3 kms pour s’arrêter, mais nous malgré un bon coup de trompe (lol), finalement on a préféré le laisser passer !
le pot de terre contre le pot de fer !

le pot de terre contre le pot de fer !

POINTE A PITRE ESCALE TECHNIQUE 5 JOURS

Nos voisins sont de gros yatchs de charters 2016-02-27 maxi yatch de charteret fleur de sail est fièrement garé à coté

Le coin des bretons

Le coin des bretons

A peine sorti du port le quartier darbusier contraste avec tantôt des maisons aux couleurs vives2016-02-27 RESTAURANT HAUT EN COULEUR CHEZ DOUDOU et tantôt la tristesse de certaines cases2016-02-27 CASE A POINTE A PITRE

2016-02-27 P A P CRUISER ET MEMORIAL ACTUne fuite dans les hublots tribords suite à une déferlante, un changement de répartiteur qui plafonne à 15 Ampères avec 2000 tours sur le Volvo, un régulateur statique de panneau solaire qui plafonne à 3 ampères. Un changement de tuyau et raccords pour le gaz.
Il faut regonfler la bouteille de plongée qui s’est vidée en moins de ¾ d’heures suite aux efforts du capitaine pour caréner les œuvres vives à flot.
Un petit trou de 350 € dans la caisse de bord et c’est le miracle le nouveau répartiteur Cristec monte à 30 ampères en charge.
Un régulateur Victron dynamique MPPT et le panneau solaire charge désormais à 5 A, ce qui nous donne un peu plus d’autonomie au mouillage.
Le manomètre de gaz devient compatible sur toutes les bouteilles.

POINTE A PITRE VISITE AU MEMORIAL ACT SUR L ESCLAVAGE DANS LE MONDE

Pour 50 millions d’euros pour l’état, et 10 ou 15 € par personne, Le mémorial à déjà reçu plus de 70 000 visiteurs dans un somptueux décor en bord de mer depuis son inauguration en juillet 2015 .2016-02-27 MEMORIAL ACTE VU EXT
A la pointe de la technologie, un guide électronique avec casque change tout seul de thème, dès que l’on change de pièce.
Au programme vous êtes embarqué sur un bateau de pirate et vivez réellement en 3D un abordage avec sabordage du navire.
Les cases des esclaves et leur jardin tropical sont reconstitués.
Des films sur l’apartheid
Les cases de la Jamaïque avec la musique en reggae de bob Marley
Un immense livre avec des pages de 3 mètres projetée au mur sur l’esclavage ou l’on peut tourner les pages comme sur une kindle.
Les us et coutumes des carnavals 2016-02-27 MASQUE DE CARNAVALavec reconstitution des magnifiques costumes locaux2016-02-27 CARNAVAL DE L ARC ANTILLAIS
Un tribunal reconstitué avec le film des similis procès sur ces noirs ou même Bonaparte leur refusait la liberté.
On apprend que même le clergé recevait des dotations d’esclaves, avant que certains ecclésiastiques se révoltent à leur tour contre cette pratique
Bref un devoir de mémoire, une visite riche d’enseignement et de savoir technologique dont la France peut être fière, une visite à ne manquer à aucun prix.

DES SAINTES A L’ILET GOSIER 25 MILLES AU PRES

Cette ile à la mer bleue turquoise non habitée est à environ 5 milles de Pointe à pitreSeules ceux qui sont équipés de lunettes rouge infrarouges peuvent deviner le pavillon bleu au bout de l'ile ? Seules ceux qui sont équipés de lunettes rouge infrarouges peuvent deviner le pavillon bleu au bout de l’ile ?[/captio, de dangereux récifs la protège et l’entourent, on distingue au fond un barbecue pour poulet boucané et un mat de cocagne ou flotte une sorte de petit pavillon bleu marine ? , mais ce n’est pas celui que l’on trouve généralement sur le continent pour dire que les eaux sont saines.. celui là a une odeur particulière qui n’est pas le poulet boucané..

QUART D HEURE PHILOSOPHIQUE

DU BONHEUR ET DES RENCONTRES DE L’ EQUIPAGE ET DE CELLE DE MARCEL BARDIAUX*
Nous avons rencontré un skipper malheureux seul avec son fils sa femme était partie sur le bateau d’un ancien copain au brésil qui naviguait en escadre avec eux.
Solitaire et écrivain notamment « Aux 4 vents de l’aventure », Marcel Bardiaux en voyage avec son voilier de 10 mètres à fort de France en 1955 écrit page 302 « Personne ne semble totalement heureux de son sort sur son bateau, j’ai rencontré des solitaires qui cherchaient vainement une âme sœur, d’autres qui au contraire cherchaient à se débarrasser à tout prix d’un équipier ou d’une équipière, une famille entière comprimée sur un bateau de moins de 10 mètres, etc.. »
Là maintenant c’est l’autre Marcel qui parle :
A la vérité, le bonheur n’est pas tant dans le matériel, l’avoir et la taille du voilier 35 pieds ou 100 pieds n’y changent rien. Le bonheur est dans l’être, on le porte en soi même et si chaque matin on se réveille avec le cœur qui est plein, si chaque jour une petite attention à nos voisins, au capitaine du port ou à l’élue de son cœur, alors le bonheur n’est pas loin à condition de le dire tout haut « je suis bien là ou je suis bien avec toi ».
« Je ne peux éviter de me sentir comme une personne qui laisse passer sa vie sans risques ni émotions. » écrit mon ami de Gijon le 20 février 2016.
Jamais nous ne devons regretter le chemin que nous avons donné à notre vie, ni les risques que nous y avons pris et je préfèrerais mourir emporté par une déferlante à 90 ans que de ma belle mort à 100 ans dans une maison de retraite comme failli le faire celui qui s’en est enfuit le jour de son anniversaire.
La vie, je préfère la manger par les 2 bouts, même si parfois elle nous amène un trop plein d’émotions et aujourd’hui quand je ressens à l’avance le plaisir partagé que je vais avoir à rencontrer à nouveau Lylianne et Michel devant ses fourneaux sur leur île perdue à SABA et tous ceux avec qui l’on peut encore partager des moments de bonheur, je dis à mon ami Paco : « Prends ton bâton de Pellerin et n’hésite pas à partir à la rencontre de ce que tu aimes ».
Vivre en fusion est la pire des conneries et il ne faut pas sacrifier ses propres envies de vivre des émotions aux contraintes de la vie à deux ou pire à ce que le conjoint tente parfois de nous imposer quand on ne sait pas dire non et qui n’est pas nos vraies valeurs.